Rose et Julien: le dénouement

La décision irréversible de rompre avec Rose tombe comme un couperet. Julien refuse toute communication. Il prend quelques affaires et retourne chez ses parents qui l'accueillent à bras ouverts. Ces derniers refusent tout contact avec Rose qui se sent trahie. Son mari entre dans une nouvelle relation, Jessica, pâle photocopie de son épouse. Il en est conscient. Malgré toutes les attentions que lui apporte cette nouvelle compagne, Julien n'est pas heureux. Il déprime.

 

Petit résumé de l'histoire:

 

Rose et Julien sont tous deux âgés de 33 ans lorsqu'ils traversent une crise qui va les conduire à la rupture. Ils ont 3 enfants et 17 ans de vie commune. Tous deux se sont construits avec de lourdes carences affectives. Le désir de réparer leur enfance abîmée les a éloignés. De fortes attentes à l'égard de notre partenaire entrainent fatalement des frustrations et des déceptions. Cette co-dépendance prend fin lorsque Julien s'engage dans une formation professionnelle qui l'épanouit. Il devient Kinésithérapeute. Il réalise alors qu'il n'est pas libre dans sa relation. Un déséquilibre s'installe. Le couple s'épuise. Au cours de cette formation d'une simple amitié, Julien bascule vers une infidélité. Ne pouvant assumer cette situation, Julien décide de se séparer.

 

 

 

 

Tombé dans les bras "de Morphée", la Magie n'opère pas. Ils ont, ensemble, préparés leur examen de kinésithérapeute tout au long de l'année. Julien considérait Jessica comme une amie et se confiait à elle. Il se sentait compris et écouté. Il lui rapportait ses difficultés conjugales avec Rose, les sempiternels reproches qu'elle lui faisait et les pénibles week end à  devoir supporter. Jessica le consolait mais jugeait et critiquait Rose à la grande surprise de Julien qui se montrait agacé.

Il s'installe dans une cabinet d'associés. Ses parents l'aident financièrement et malgré sa belle réussite professionnelle, il pense tous les jours à Rose.  Il s'interroge,  hésite et décide de la revoir. Tout est prétexte pour lui parler. Il ne supporte pas qu'elle puisse être malheureuse. A chaque rencontre, ses jambes tremblent, il ne trouve pas les mots, son cœur bat la chamade mais il se montre froid et fuyant. La peur de retourner dans une relation étouffante le conduit à se protéger. Son amour ardent pour sa douce doit être oublié. Grave erreur. Pour cela, il multiplie les conquêtes et se sépare de Jessica.

Comme nous en avons tous fait l'expérience, des amis bien-intentionnés, évidemment !! viennent glisser à l'oreille de Rose les faits et gestes de son "ex". Elle apprend qu'il collectionne les conquêtes. On lui indique qu'il semble très heureux dans toutes les soirées qu'il organise. Rose est anéantie. On lui conseille aussi de se venger. Tout ceci  fait l'effet d'une bombe.

Le but de la vengeance n'est pas de soulager notre peine mais d'infliger de la souffrance à l'autre. Elle ne nous apaise pas, elle nous diminue et nous accable. Elle ne nous permet pas de retrouver un Bonheur perdu.

Un mauvais jour, Rose croise Julien et Jessica , main dans la main. Il a radicalement changé.

Elle est choquée, troublée et terriblement malheureuse. Ce n'est plus l'homme qu'elle a aimé mais elle veut le retrouver, renouer un lien et avoir une explication avec lui. Elle s'impose chez les parents de Julien mais celui-ci stoppe toute discussion. Son sentiment de culpabilité l'empêche de regarder Rose dans les yeux. Il avale sa douleur et déprime en silence. Les enfants, la maison, l'univers familial lui manquent cruellement mais il ne dit mot. Julien rompt sa relation avec Jessica de multiples fois mais  cette dernière refuse de perdre son amant et se cramponne. Elle le harcèle, le menace, l'humilie et le culpabilise. Secoué, Julien accepte de se réconcilier. Il supporte difficilement la souffrance qu'il fait endurer aux deux jeunes femmes. Sa volonté de ne plus répéter le même style relationnel le pousse à exprimer le moindre désaccord. Il s'ensuit de violentes disputes, des agressions verbales, des insultes, des ruptures auxquelles Julien n'était pas du tout préparé. Il se résigne car il se sent responsable de cette situation.

Sous les conseils d'une amie, Rose consulte une psychologue. Les échanges vont l'éclairer sur le lien qui existe entre sa forte dépendance et son enfance. Rose a enregistré, dans son disque dur, un schéma relationnel contaminé par une ambiance familiale toxique.

Quand une souffrance n'est pas totalement comprise, il reste un résidu et ce passé empoisonne  tous nos instants présents. Pour vivre Heureux, il est indispensable de rompre avec le passé, Vivre, pleinement et avec confiance, notre ici et maintenant. Ne laissons, surtout pas, notre mental  nous détruire. 

                  Je ne peux pas Vivre sans lui...

Rose découvre qu'elle aime de manière démesurée pour combler un vide et des carences affectives. Cette révélation provoque un choc. Elle prend conscience de son manque de tolérance et de ses excessives exigences.

                 1+1=3 En Amour, nous sommes toujours 3, Moi, Toi et Nous. Cette triangulaire doit être équilibrée afin qu'une relation puisse s'épanouir dans le temps.

Rose comprend que le besoin obsessionnel d'être aimé et de combler son vide affectif a pollué sa relation.

L'obsession génère un état de souffrance et d'anxiété, chronique, auxquelles se mêlent à la fois le désir et le rejet, l'insatisfaction et la fatigue. Elle rend  "accro", dépendant. Ce n'est pas de l'amour.

Par le passé, Rose voulait restaurer son image de femme abîmée et changer le comportement de son mari. Elle ne l'acceptait pas comme il était. Elle n'avait pas conscience des dégâts qu'elle provoquait. Julien se sentait diminué et impuissant face à ce vide affectif qu'il pensait ne pouvoir jamais comblé. Son épouse voulait briller à travers lui et par ricochet récupérer la reconnaissance de son père. Elle idéalisait une vie avec un homme qui occuperait une position professionnelle élevée. Son père pourrait alors la considérer. Elle pensait n'être rien.

Elle doit se libérer du jugement des autres et s'assurer qu'elle est une femme formidable, attentionnée, soucieuse  du bienêtre des personnes qu'elle aime.

Peu importe ce que l'on pense de nous dans la mesure où nous agissons avec Bonté, Beauté et Générosité. La Bonté est la plus noble des vertus qui donne Tout sans rien attendre en retour. La Beauté est l'Art de prodiguer Soins et Attentions dans tous nos Actes. La Générosité, c'est une manière d'Honorer et d'Aimer  la Vie en redistribuant ce qu'elle nous donne. 

Rose décide de prendre soin d'elle et de devenir autonome. Elle cesse de communiquer avec Julien. Elle se prend en main et décide de cultiver son jardin intérieur. Cette reconnexion avec elle-même lui permet d'embrasser ses peurs et ses doutes: Peur de ne pas y arriver, seule avec ses enfants, peur d'être condamnée à la solitude sans Amour, peur d'être malheureuse.

La peur, l'accompagne déjà, il ne lui reste plus comme option de l'écouter et de l'accepter pour ne faire plus qu'un avec elle.

Pour que les idées cessent, il faut qu'il y ait de l'Amour. L'Amour ne pense pas, il agit. La pensée est le produit du passé qui n'existe qu'au moyen de mots, d'images et d'expériences. Ce qui provoque la peur c'est l'anticipation, "ce qui pourrait arriver" selon nos connaissances à ce sujet, nos croyances mais pas la situation en elle-même.

Écrire permet de Guérir

Rose achète un cahier qui devient son plus fidèle ami et à chaque dépôt de plainte qu'elle écrit sur son journal, elle recherche une situation positive qu'elle a vécue dans sa journée. Elle finit toujours par une note optimiste. Elle écrit ses colères, son désespoir, son Amour perdu et ses réussites. A la manière du détective, elle va s'examiner dans les moindres réactions et noter ce qu'elle ressent.

Rose va retrouver confiance en la Vie en passant à l'action.

Les Erreurs sont des opportunités pour mieux nous connaître, elles sont indispensables.

Il y eut quelques dérapages nécessaires  pour s'analyser et s'ajuster aux objectifs afin de guérir. Il lui arrivait de reprendre ses vieux fonctionnements, répondre à une impulsivité et recontacter Julien par messages. Ils pouvaient, comme auparavant, passer des heures à se lancer des reproches et à s'accuser l'un l'autre de leur difficultés à être mais il n'y avait aucune écoute partagée.

Toutes ces erreurs offrent la possibilité de mieux se connaître, de cerner nos faiblesses qui deviendront nos forces. Si nous les acceptons et cessons de s'auto-saboter plus jamais personne pourra nous atteindre. Elles participent à notre transformation. La jeune femme  cesse de lutter contre ses émotions parfois violentes et dévastatrices. Elle côtoie la solitude qui deviendra sa meilleure alliée.

 

Accepter d'avoir peur, sans fuir, accepter ce vide intérieur nous permet de le détruire ou de le métamorphoser. Les jours de grisailles, de tempête, de pluies verglacées et de brouillard, la solution, la plus efficace, pour ne pas se mettre en danger est de se rappeler que les beaux jours reviennent toujours. Heureusement c'est une réalité que l'on oublie bien souvent. Rien ne dure. Tout évolue. 

Rose apprend à vivre chaque moment avec intensité. Difficile, certes, quand notre mental souhaite que les choses avancent plus rapidement mais le temps est nécessaire dans toute guérison.

C'est un peu comme tenter de faire pousser une orchidée en tirant sur sa tige afin qu'elle apparaisse parce que nous en avons besoin en ce moment. Lorsque l'on a une jambe fracturée, on ne peut reprendre la marche aussi vite qu'on le souhaite. Il faut du temps pour consolider la blessure et se retrouver.

Julien accusait Rose de son malêtre mais elle avait fait comme elle pouvait avec ses processus de pensée. Elle explique à ses enfants âgés de 13 ans, 7 ans et 6 mois que parfois dans les relations il arrive que l'on ne se comprend pas et il faut prendre du recul. Elle tenait toujours un discours bienveillant et respectueux vis à vis du père de ses enfants. Elle leur demandait de l'aimer et de lui pardonner. Lui aussi,  faisait comme il pouvait. Elle leur montra qu'elle avait confiance en lui et en la Vie.

                

La séparation n'est pas un drame pour un enfant. Elle le devient si l'adulte chargé de l'aider à grandir le vit comme tel. Les ruptures sont des épreuves qui modifient notre chemin de vie mais elles sont aussi une ouverture vers d'autres horizons.

Julien était toujours en difficulté avec ses enfants et trouvait souvent un prétexte pour les confier à ses parents. De plus, Jessica, sa partenaire ne les supportait pas. Ils représentaient pour elle un obstacle à la relation. Elle ne voulait pas le partager. Elle aussi avait ses valises du passé qu'elle trainait. Julien se rendait compte du comportement égoïste de Jessica mais pensait que c'était peut être un trait commun chez toutes les femmes. Les mois passent et il ne peut s'empêcher de se renseigner sur la Vie de Rose. Il veut la voir, l'entendre mais cette dernière refuse de le rencontrer.

Elle écourte, comme elle peut, les échanges avec douceur mais fermeté. Elle s'écoute et chemine. Et si Julien hante ses pensées, elle lui renvoie beaucoup d'amour. Elle souhaite qu'il soit heureux avec ou sans elle.

Le renoncement doit être un acte libérateur et non une contrainte déchirante.

Au fil du temps, Rose récupère sa vitalité, sa bonne humeur et s'ouvre à la Vie.

 

C'est lorsque l'esprit est libre du passé qu'il peut tout aborder avec fraicheur et en cela il y a de la joie.

Elle observe tous les jours ses idées négatives et les transforme en positifs.

On achève une pensée quand nous suivons son processus jusqu'au bout et que l'on se rend compte que nous sommes victimes de croyances erronées, héritées ou expérimentées.

 Pour guérir, il est nécessaire de prendre soin de soi quotidiennement.  

 

C'est une hygiène de Vie aussi indispensable que dormir, respirer, manger ou partager.

Pendant un temps, Rose expérimente la solitude  qui deviendra sa meilleure alliée et refuse de sortir avec ses amis. Elle s'organise des soirées en regardant les films qu'elle aime et qui la font rire, des histoires d'amour qui la reconnectent avec la Vie et ses surprises.

Elle éprouve du plaisir à préparer ou acheter de succulents petits plats qu'elle savoure avec un bon petit verre de vin rouge. Elle finit par apprécier sa bonne compagnie.

La peur de la solitude disparait quand on décide d'affronter ce qui est. Elle prend fin parce qu'elle est complètement transformée. L'esprit créé ses propres obstacles parce qu'il refuse ce qui "est ", évite de voir et fuit.

Un beau jour, elle réalise qu'elle peut composer sa Vie et l'agrémenter comme elle le désire. Elle s'accorde avec harmonie dans son quotidien. Chaque individu ressemble à un savoureux gâteau, appétissant, moelleux, croustillant, sucré et chacun améliore ce gâteau selon les ingrédients choisis qui le rendent encore plus délicieux.

Si nous pensons que pour être heureux, notre seul ingrédient est de vivre en couple, les attentes sont lourdes de conséquences: notre partenaire a une mission impossible à remplir. Nous allons lui faire peur et la relation court le risque de s'épuiser.

 

Rose recherche alors tous les ingrédients essentiels qui puissent lui permettre de s'épanouir.

C'est ainsi que Rose trouvera sa  "cerise" qu'elle déposera, délicatement, en accompagnement, sur son gâteau. Notre partenaire est un merveilleux cadeau mais il n'est en aucun cas vital pour parfaire notre existence.

Elle liste dans son cahier tout ce qu'elle aime faire. Elle note aussi tout ce qu'elle veut réussir, ses rêves et ses objectifs les plus fous. Son agitation mentale s'apaise au fil du temps grâce aux diverses méthodes qu'elle met en place pour sympathiser avec la Vie.

Ce n'est pas en disciplinant nos pensées qu'un changement va s'opérer en nous. Il en résultera seulement un conflit entre les différents niveaux de conscience. Pour qu'il y ait une libération créatrice le penseur et la pensée ne doivent faire qu'un. Lutter contre sa pensée n'apporte aucun changement.

Le Yoga, la méditation, le sport deviennent aussi des partenaires qu'elle découvre avec grand plaisir. Elle affronte des défis, des idées préconçues et ose accomplir des activités qui, selon elle, ne pouvaient se pratiquer qu'entre amis ou en couple. Elle fait du shopping, c'est génial! ! elle s'aventure à la piscine, au cinéma, seule, quel bonheur de faire ce que l'on veut comme on veut !!!. Elle s'inscrit aussi à un atelier de peinture. Rose est restée de très nombreux week end en sa bonne compagnie à la surprise de ses amis qui la voyaient se transformer. Un an s'est écoulé.

L'angoisse s'est atténuée. Elle est toujours le résultat d'un manque de direction de notre existence et de l'absence d'une prise de conscience du potentiel de transformation que l'on a tous en nous.

Elle trouve un emploi dans une école comme assistante de Vie scolaire. Elle doit accompagner, dans son quotidien, une adorable jeune fille handicapée qui avait perdue l'usage de la marche suite à un accident. Très vite Rose comprend que la plus belle chose sur cette terre est le Don de soi. Cette merveilleuse rencontre avec Charlène, jeune adolescente lui apprend à lâcher et à ne plus tenir compte du jugement des autres. Disponible et ouverte, Rose est prête à donner de son temps et d'elle même. Elle ne s'oblige à rien et s'écoute.

L'amour altruiste est la joie de partager la Vie de ceux qui nous entourent et de contribuer à leur Bonheur. On les aime pour ce qu'ils sont et on se sent responsable de leur bien-être. On ne cherche pas à les posséder et on n'attend pas anxieusement une gratification de leur part. On sait recevoir avec joie leur Amour réciproque.  On ne leur injecte pas notre personnalité, nos opinions et on ne décide pas ce que cette personne devrait être, ou ne pas être. Il en est de même pour nos enfants.  Nous imposons nos idées qui nous procurent un sentiment de puissance mais nous construisons un fossé dans cette relation et transmettons des incertitudes et des peurs.

Deux ans plus tard, Julien ne peut oublier sa chère épouse. Il guette ses moindres sorties et ses amis. Il ne peut imaginer de la perdre cependant la peur, toujours présente, de se retrouver comme par le passé l'empêche de la voir comme elle est.

Mais la Vie fait toujours bien les choses.

Louis, le petit dernier, tombe malade et se fait hospitaliser. Une petite intervention chirurgicale est nécessaire. Le couple se retrouve avec Bonheur. Le temps a passé. La maladie de Louis les rapproche. Ils ré-apprennent à se découvrir, aiment rire ensemble, discutent, se surprennent et se soutiennent. Grâce à l'expérience qu'il a eu auprès la gente féminine, Julien s'exprime et affirme ce qui ne lui va pas. Tout ceci avec le sourire. Il a jeté son bouclier.

Il est seul et ne s'est pas engagé avec Jessica. La volonté du couple de se retrouver dans l'Amour est plus forte que tout. Il leur a fallu 19 années pour trouver un apaisement et s'embarquer pleinement sur le Paquebot de l'Amour mais cette fois-ci libres et heureux.

Rose et Julien ont entrepris une thérapie de couple.

Aujourd'hui, 10 ans plus tard, chacun accepte les besoins de son partenaire, participe avec plaisir à l'épanouissement mutuel, esquive les petits défauts qui agacent mais qui font aussi le charme de notre Prince Charmant, Princesse?

Le cœur possède des ressources insoupçonnables quand on lui laisse les commandes de notre Vie. C'est notre meilleur guide.

Nous souhaitons à Rose et à Julien une excellente croisière composée d'Amour, d'Humour et de rebondissements car c'est tout cela, la Vie.

Il y aura, sûrement, d'autres  tempêtes, du brouillard, des jours de grisaille mais si l'Amour est présent le Soleil sourit toujours.

Une analyse Psy complémentaire sera proposée dans les prochains jours.

Bonne réflexion et Excellente semaine.

 

                                                                                                                                                11  juillet 2016

                                                                                                                                                     M. B. 🌺

Suite et Fin

© PeterB
 

Spécialités

Enfance        Adolescence      Thérapie

de couple

Thérapie

familiale

 Thérapie

individuelle

Psychologue régulateur

Analyses des pratiques : pour qui ?

Traitement des troubles alimentaires

Supervision : pour qui ?

Traitement du trouble de la conduite et du comportement

Comment  convenir d'un RDV ?

Par mail :

        L'écriture libère :

Je vous propose de m'exposer votre question ou situation qui vous pose problème.

        

        Laisser une trace écrite, c'est déjà avoir la volonté de s'en débarrasser.

L'écriture est un excellent outil thérapeutique. Elle permet de déposer ses angoisses, ses colères, ses rancoeurs, ses blessures et d'y voir plus clair.

               

        C'est un engagement qui exige une attention et un concentration sur le problème posé. Elle permet un travail sur soi approfondi. Elle libère et nous permet de reconnaître notre souffrance, de ne plus la subir comme une blessure qui nous détruit.

 

                    “A raconter ses maux souvent on les soulage” 

                                       Pierre CORNEILLE

 

 

        Les consultations téléphoniques ou sur Skype se déroulent comme en cabinet.

    

       Au téléphone, il n'y a plus de barrière, nous pouvons nous livrer sans se soucier du jugement ou d'une quelconque expression de son interlocuteur. On ne le voit pas.

    

       Si vous souhaitez prendre Rendez-vous, veuillez remplir l'imprimé suivant et proposez-moi quelques créneaux horaires où vous pourrez vous rendre disponible.

  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Google+ Icon