L'histoire de Rose et Julien

Difficile d'entrer dans une relation de couple, de partir en croisière sur le Paquebot de l'Amour sans rencontrer lors d'une escale des obstacles, des questionnements et des souffrances. Nous sommes Capitaine à bord de notre propre Vie. Toutes ces secousses sont des opportunités pour nous faire avancer, pour nous aider à grandir et nous libérer.

Nous libérer ? Oui, de nos idées, de nos croyances et de nos schémas de pensées qui nous empêchent d'être heureux. Jetons avec courage et détermination certains modèles pré-établis. 

Rose et Julien sont tous deux âgés de 33 ans quand ils se confrontent à une terrible crise de couple qui va les amener à se questionner. Ensemble depuis 17 ans, ils se sont rencontrés sur les bancs du Lycée. Cupidon avait lancé sa flèche et les deux jolis cœurs s'étaient aimantés. L'histoire nous la connaissons. Nous tombons "amoureux". Débordants de vitalité et de joie de vivre, la bonne humeur nous accompagne mais aussi un soupçon d'anxiété  nous chatouille, nous empêche de dormir et perturbe notre alimentation. C'est trop bon !!!

Ces désordres ne disparaissent que lorsque la relation  s'installe complètement. Nous nous sentons  invincibles. Nous apprenons à nous connaître, nous  racontons  notre  histoire  de Vie, celle de notre enfance, la relation avec nos parents et notre entourage. Nous  confions à cet Autre nos incompréhensions, nos interprétations, nos douleurs, nos manques affectifs, nos frustrations mais aussi nos moments de  joie, de plaisirs,  nos réalisations, nos rêves et nos projets. Tous deux, nous aspirons au Bonheur ensemble mais, notre conception  de la Vie en Couple est,  bien souvent, différente. Alors nous pensons qu'avec la force de notre Amour, toutes nos souffrances pourront être effacées.

Rose est une très jolie jeune femme pétillante, de nature généreuse, optimiste et gaie. Elle possède un grand cœur. Elle a grandi dans un univers particulier où les tromperies, les mensonges et les rapports de force étaient fortement présents. Elle a vu sa mère souffrir, pleurer dans sa relation avec son mari, le père de Rose.  Elle le tenait pour responsable des mauvais traitements qu'il infligeait à sa mère. Cette dernière représentait son premier modèle féminin sur lequel elle allait  construire son identité et sa perception du couple et de l'Amour. Inquiétant...

Elle observait sa mère sur toute ses facettes.  Elle la voyait, par moment, heureuse quand elle s'occupait de tout ce qui la faisait vibrer: Recevoir ses amis, préparer joliment le repas, tenir sa maison propre mais aussi confectionner des habits, ajuster et retoucher les vêtements qu'on lui confiait. Elle apportait sa touche de magie et sa contribution à la Vie. Mais à d'autres moments, c'était une femme qui exprimait  un profond désarroi, du découragement et une vision très négative de la Vie.

Quand la maman de Rose parlait des hommes, c'était toujours de manière ambivalente : "Avec les hommes, il ne faut s'attendre à rien", "les hommes ont sept chemises et la dernière, personne n'en connait la couleur".  Drôle d'expression, certes, mais pour une couturière cela devait avoir du sens. "On ne peut pas leur faire confiance", "Il faut les supporter"...

Mais Pourquoi ? Comment peut-on Aimer sous ses conditions, encombrés par autant de clichés ?

Tous ces messages concernant l'homme qui partageait la vie de sa mère affichaient une image de ce que pouvait lui apporter un amoureux. Selon sa mère beaucoup de désillusions.

Quant à son père, c'était un homme égoïste, immature mais bon enfant. Il s'était retrouvé marié alors qu'il rêvait de liberté, de sorties et de frivolités. Son relationnel était très important pour lui car il avait un énorme besoin de reconnaissance. Il s'étourdissait dans la fête,  l'alcool et les amis pour éviter ainsi de se confronter à ses tourments, ses angoisses et ses peurs. Il était dépendant des autres et de son image d'homme gai, généreux et sympathique qu'il véhiculait. La vie de famille ne l'intéressait nullement. L'éducation de ses enfants ne le concernait pas. Ces derniers l'encombraient plus qu'autre chose car ils lui renvoyaient sa triste enfance piétinée  par de nombreuses obligations. Par conséquent,  il les évitait.

Pour Rose, ce père violent verbalement, absent physiquement et volage devenait l'image qu'elle allait intérioriser de l'homme.

Ce papa qui ne la voyait pas, qui ne la considérait pas comme une femme en devenir, générait chez Rose beaucoup de souffrance. Il n'avait pas confiance en elle, pensait qu'elle était naïve et que les hommes la tromperaient. Il projetait en elle sa vision des femmes.

Qu'allait-elle en faire ?

Rechercher une réparation ? Accepter que ses hommes soient "tous les mêmes" ou bien alors refuser qu'il ne puisse exister que ce style de comportement? Elle fera malheureusement comme elle pourra.

Quelle que soit la direction consciente ou inconsciente que choisira Rose, celle-ci s'appuiera sur un modèle défaillant.

Rose a pour volonté de réparer le vécu de sa maman, en grande partie inconsciemment car réparer sa maman c'était aussi restaurer son image de Femme. Un début compliqué.

L'histoire de Julien ressemble à celle de Rose à la différence près,  sa mère ne se plaignait jamais. Femme effacée, elle travaillait pour une société où elle occupait un poste de Direction. Elle partait très tôt le matin et ne revenait que tard le soir. C'était une énigme pour Julien.  Peu câline, ailleurs dans ses pensées, sa seule préoccupation était que tout soit bien organisé, géré et que son planning soit respecté. Julien se levait le matin et à la manière d'un bon petit soldat son emploi du temps était posé. Malheureusement, s'il lui arrivait de trainer au petit déjeuner, sa mère se fâchait, le grondait et le punissait. Ses obligations pour lui étaient de ne pas faire de vague et de se dépêcher. Il devait bien travailler à l'école, seul soucis de ses parents, seuls échanges possibles avec eux et surtout, ne pas contrarier. Ses parents ne lui faisaient pas confiance. Julien devait toujours se justifier et se plier à leurs exigences sauf que ce dernier se révoltait à l'idée de n'être rien, invisible, peu intéressant pour ses parents. C'était bien sûr sa perception.

Son père, homme d'affaire, ne rentrait que les week end et s'enfermait dans son bureau. Il  voyait chez ses parents peu de gestes de tendresse, pas de bisous ni de complicité entre eux. La communication tournait autour de l'intendance et de la gestion du quotidien. Si le père contrariait sa femme, le ton montait rapidement. Tout était aseptisé. Les repas à table, moments de retrouvailles, se déroulaient dans le silence. Julien a une sœur et un grand frère, chacun, très différent.

Comment allait-il concevoir ce que pourrait être  une vraie relation d'Amour?

Selon lui, "Les femmes représentent un mystère. Elles dominent et décident de tout.  Il ne faut surtout pas les contrarier si on veut les garder". Quant aux hommes, Julien s'interrogeait sur son identité: "Suis-je réellement constitué comme tel puisque je n'intéresse, apparemment pas, celui qui devrait m'accueillir dans le Club des hommes, son père?"

Julien, choisit la révolte, tout comme Rose, il pense qu'il existe un autre manière d'aimer. Seulement voilà, tous les deux sont contaminés par leurs histoires affectives.

Dès l'adolescence, Julien s'oppose, résiste, se montre bruyant pour être écouté et reconnu. Il aimerait être important et brillant mais les études l'ennuient terriblement.  Bien entendu, cela, comme par hasard, entraine de lourds désaccords et des tensions de la part de ses parents qui le qualifient de bon à rien.  Ils projettent sur leur fils un triste avenir puisque ce dernier s'écarte de la voie qu'ils lui avaient toute tracée.

Il va débuter dans la Vie avec pour lourd fardeau, le désir de vouloir prouver qu'il est quelqu'un de bien. Mais pas seulement à ses parents, à la Terre entière aussi.

Comment va-t-il s'engager dans une relation ? Libre ? Ou attaché ?

Revenons donc à nos deux tourtereaux. Après une période animée où les désirs de l'un comblent les désirs de l'autre, où l'on fait tout pour satisfaire les attentes, où l'on se nourrit du regard de son partenaire avec ses petites attentions qui colorent notre Vie, les imperfections et les insatisfactions  pointent le bout de leur nez. Le cerveau est tellement bien organisé qu'il nous rend aveugle lors d'un certain temps.

Rose et Julien vont construire une relation où malheureusement le manque de communication, les déceptions et les incompréhensions vont être source de nombreuses frustrations. 

 

Notre partenaire n'est pas notre copie conforme, et avec le temps, nous découvrons qu'il  ne peut pas tout combler.

Rose, à la recherche d'un homme qui la valorise et reconnaisse ses qualités, nous savons pourquoi... se concentrera davantage sur les marques d'attention de son mari. Ces constantes remarques épuiseront les sentiments. Elle fera tout son possible pour gagner l'amour de Julien.

Elle dira " je lui ai tout donné, j'ai-tout-fait" . Oui, elle l'a étouffé car elle attendait tout de lui et ne ramassait que quelques miettes, affamée par un manque d'amour. Elle en voulait toujours plus et rien ne pouvait la contenter.

Julien se sentait de plus en plus seul persuadé qu'avec les femmes on ne pouvait pas échanger. Il pensait aussi qu'il était difficile de donner son point de vue sans provoquer des discussions houleuses. Selon lui, pour rendre une femme heureuse, il fallait tout accepter pour recevoir tendresse et reconnaissance. Triste vision...

Alors, comment garder notre part de liberté et rester soi-même si notre bien-aimé(e) refuse qui nous sommes et si nous n'essayons pas de voir qui il est? Difficile.

Certes nous avons trois options :

         - Changer de partenaireSolution facile, mais nous allons répéter avec quelqu'un d'autre le même scénario.

       - S'acharner sur notre partenaire afin qu'il révise son point de vue et qu'il se plie au nôtre, c'est-à-dire,  Avoir raison. 

Nous essayons de  le changer afin  qu'il apaise, en vain, nos souffrances. Cette obstination est source de violence pour celui qui n'est pas accueilli tel qu'il est.  Nous le tenons pour responsable de notre difficulté à vivre heureux.  Nous lui donnons, de plus, le pouvoir sur notre Vie et nous dépendons de lui. Comment un changement peut avoir lieu dans ses conditions? Il ne peut y avoir  d'alliance mais des résistances de plus en plus fortes que vont éloigner le couple. Essayons de mettre de côté notre traducteur défaillant et observons pour comprendre la situation.

      - La troisième option  est celle de la Délivrance. Comprendre nos propres blessures, satisfaire nos propres attentes, prendre soin de nous afin de guérir et d'entrer dans une relation équilibrée, vivifiante et sans attentes particulières.

Une relation est source de Bien-être, de Bonheur et de Joie de Vivre lorsqu'elle est libre, libre de toute réparation, répétition ou réaction face à nos croyances et  à nos souffrances.

Libérés, nous pouvons découvrir notre partenaire tel qu'il est, décider s'il est possible ou non de s'engager.  Le transformer ne nous permet pas de le rencontrer. Libérés de toutes idéalisations nous pourrons Aimer.

Tous les couples, tôt ou tard rencontrent des crises et des remises  en question,  inévitables et nécessaires. Elles peuvent se présenter de différentes façons:    

              - Quand la relation s'installe nous nous apercevons par petites touches que l'élu de notre coeur ne correspond pas complètement à ce que nous attendions de lui. Nous sommes alors déçus. Des conflits démarrent.

           - Autre scénario, alors que nous pensions filer le parfait Amour, "fusionnel", un évènement extérieur vient tout basculer. Nous sommes troublés et nous allons nous réveiller.

L'histoire de Julien et Rose, que nous allons partager ensemble, va nous permettre de réfléchir sur notre manière d'établir une relation, sur notre façon d'aimer et d'identifier ce qui nous empêche bien souvent d'être heureux.

Posons-nous la question:  Vers quel modèle de relation avons-nous tendance à nous engager? Est-ce que nous répétons le même schéma que celui de nos parents, est-ce que nous réparons leur histoire en action ou réaction? Quelles sont nos peurs?

Sommes-nous réellement conscients qu'il existe l'Art de composer une relation sans perdre son identité tout en gardant sa liberté?

 A très vite pour la suite de notre réflexion sur la situation du couple de Julien et Rose.

Bonne semaine.

                                                                                                                           Le 6 Juin 2016

                                                                                                                                  M.B. 🌺                                                                                                                                     

 

La suite....

© PeterB
 

Spécialités

Enfance        Adolescence      Thérapie

de couple

Thérapie

familiale

 Thérapie

individuelle

Psychologue régulateur

Analyses des pratiques : pour qui ?

Traitement des troubles alimentaires

Supervision : pour qui ?

Traitement du trouble de la conduite et du comportement

Comment  convenir d'un RDV ?

Par mail :

        L'écriture libère :

Je vous propose de m'exposer votre question ou situation qui vous pose problème.

        

        Laisser une trace écrite, c'est déjà avoir la volonté de s'en débarrasser.

L'écriture est un excellent outil thérapeutique. Elle permet de déposer ses angoisses, ses colères, ses rancoeurs, ses blessures et d'y voir plus clair.

               

        C'est un engagement qui exige une attention et un concentration sur le problème posé. Elle permet un travail sur soi approfondi. Elle libère et nous permet de reconnaître notre souffrance, de ne plus la subir comme une blessure qui nous détruit.

 

                    “A raconter ses maux souvent on les soulage” 

                                       Pierre CORNEILLE

 

 

        Les consultations téléphoniques ou sur Skype se déroulent comme en cabinet.

    

       Au téléphone, il n'y a plus de barrière, nous pouvons nous livrer sans se soucier du jugement ou d'une quelconque expression de son interlocuteur. On ne le voit pas.

    

       Si vous souhaitez prendre Rendez-vous, veuillez remplir l'imprimé suivant et proposez-moi quelques créneaux horaires où vous pourrez vous rendre disponible.

  • Noir Icône YouTube
  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Google+ Icon